Le COCONUT, c’est bon ou pas pour ma peau ?

J’entends ÉNORMÉMENT de choses sur l’huile de coco ces temps-ci ! C’est assez commun lorsqu’un ingrédient devient hyper « trendy », on le place sur un piédestal comme si c’était la solution à tous les maux du monde. Du style ça « guérit » le cancer, l’acné et la fin dans le monde.

Puis, quelques années plus tard, on le dépeint différemment. Y’a du vrai un peu partout, comme je prône l’éducation et la transparence cosmétique. Je vous démêle le tout en 2 temps, 3 mouvements.

On l'aime d'amour pour les 3 raisons suivantes : 

1. Son côté antibactérien :

L’huile de coco vierge contient de l’acide caprylique et de l’acide laurique qui sont reconnus pour leurs vertus antivirals et antimicrobiens. C’est d’ailleurs pour ces raisons qu’on l’utilise autant SUR  et DANS le corps. Son pouvoir antibactérien fait d’elle un atout en cuisson. C’est également l’huile favorite utilisée comme lubrifiant ( si jamais t’es mal pris pour ta soirée de batifolage, pense à ça!)  

2. Son onctuosité:

Sa texture onctueuse fait de l’huile de coco un bon allié pour le nettoyage de la peau, elle permet de bien enlever le mascara longue durée (waterproof). Cependant, une PETITE QUANTITÉ suffit. Je vous conseille d’aussi bien rincer par la suite.

Lorsque je suis maquillée, j’adore les « DOUBLES LAVAGES », voici comment je procède :  

Étape 1 : Une mini quantité d’huile de coco sur les yeux pour enlever le mascara ou encore les fonds de teint tenaces. Je frotte un peu avec mes doigts pour faire glisser le mascara, ça donne un super beau look à la Alice Cooper (LOL), ensuite je rince.

 

Étape 2 : Le GEL NETTOYANT pour bien enlever tous les résidus et m’assurer d’avoir une belle peau saine, comme le gel nettoyant contient du tea tree et de l’eucalyptus, ça laisse une belle sensation de fraicheur sur la peau.


3. Elle est bien vitaminée :

Riche en vitamine E, elle contient aussi de la provitamine A, B3, B5, B6. C’est pourquoi, il est important de choisir une huile de grande qualité pour s’assurer de sa teneur en vitamine. Le phytostérol que l’huile de coco contient, lui donne également des propriétés anti-inflammatoires et elle permet une légère protection UV ( FPS 5 ).

#COCONUTLOVER

C’est pourquoi j’ai choisi d’en verser par parcimonie,

dans le MASQUE DÉTOX  et dans L’EXFOLIANT.

 

POURQUOI S’EN MÉFIER ?

Comme il y a toujours 2 côtés à une histoire, voici le « dark side » de l’huile de coco :

Elle a tendance à être comédogène. Ça veut dire que si elle est de mauvaise qualité, périmée (rancie) ou encore utilisée en grande quantité SEULE sur la peau, elle a tendance à obstruer les pores de la peau et ainsi favoriser l’apparition de comédons. Elle peut aussi être irritante si vous l’utilisez seule.

C’est pourquoi, je vous suggère toujours de BIEN RINCER après l’usage de l’huile de coco. En nettoyage, en masque et avec l’exfoliant, c’est ce que l’on fait naturellement. Donc, aucun souci à avoir !

coconut love

Bien choisir son huile :

Privilégiez une huile de coco vierge et organique. Les contenants en verre conserveront votre huile plus longtemps et aideront à sa stabilité. 

 On évite les grands écarts de température. Lorsqu’elle est au froid, elle devient très rigide et lorsqu’elle est au chaud, elle devient très liquide. Le défi est de garder sa température stable pour prévenir le rancissement prématuré.

 

Voilà ! Vous savez tout !

Comme toujours! J'aime vous lire et vous entendre, je suis toujours à votre disposition si vous avez des questions ou encore des opinions sur le sujet. 

A+


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published